Le clip : Histoire et esthétique

Le clip : Histoire et esthétique

Laurent Jullier, Julien Péquignot

Language: French

Pages: 186

ISBN: 2:00366538

Format: PDF / Kindle (mobi) / ePub


Aujourd’hui un clip peut être partagé sur Facebook ou sur YouTube, passer sur MTV au fond d’un bar, ou bien sortir en DVD signé d’un réalisateur reconnu.

On peut aussi le retrouver dans le programme d’un festival de cinéma, dans un spectacle vivant mêlant sons et lumières, ou encore dans les salles d’un musée d’art contemporain. Au cœur d’enjeux financiers colossaux, le clip conserve pourtant cette aura de gratuité, aux deux sens du terme, qui a contribué à son succès et qui fait sa légèreté. Ainsi s’inspire-t-il de quantité de formes d’art et les influence-t-il en retour.

Quel autre objet réalise cet exploit d’occuper tout à tour tant de fonctions, d’usages et de statuts sociaux ? Des Beatles à Gangnam Style, de Thriller à Lady Gaga en passant par Michel Gondry et le Top 50, l’ouvrage propose les clés historiques, esthétiques et thématiques du phénomène clip.

Aesthetic Theory (Bloomsbury Revelations)

Japanese Design: Art, Aesthetics & Culture

The Cambridge Companion to Adorno (Cambridge Companions to Philosophy)

Les théories des cinéastes (2e édition)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Colin, Paris, 2013 ISBN : 9782200288785 Tous droits de traduction, d’adaptation et de reproduction par tous procédés, réservés pour tous pays. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées dans le présent ouvrage, faite sans l’autorisation de l’éditeur, est illicite et constitue une contrefaçon. Seules sont autorisées, d’une part, les reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une

forme de dépossession de soi au profit du spectacle : la boule du microphone qui attend le chanteur a été remplacée par sa propre tête au format jivaro, affublée d’oreilles de Mickey. Au quotidien, voir le monde comme une image plane suppose de nier les écarts de profondeur, comme quand nous levons la tête la nuit et croyons voir une voûte céleste sur laquelle tracer des constellations alors que les étoiles qui semblent proches sont en réalité distantes d’annéeslumière le long de l’axe qui nous

d’ensemble de cette histoire, notamment Saul Austerlitz (2007), Andrew Goodwin (1992), et Jeff Smith (1998), qui ont été des sources précieuses. Deux idées importantes doivent être gardées en tête par quiconque s’y attelle : •  raconter l’histoire du clip c’est aussi, intermédialité criante de l’objet oblige, raconter l’histoire de sa nombreuse famille : la musique, le cinéma, la radio, la télévision et l’Internet ; •  ne pas oublier que les nombreux usages suscités par le clip et les

comme souvent chez Michel Gondry, le concept prend le pas sur la critique, et l’inversion se généralise : au détour d’une rue, un conducteur anonyme passe en transportant sa voiture au lieu d’être transporté par elle. À la fin, l’ultime inversion achève de nous éloigner de la Dialectique en nous suggérant que le seul moyen d’habiter sans heurts une société du spectacle généralisé est d’être soi-même l’objet d’une représentation médiatique : entré dans un cinéma qui projette Une Vie moins

direction du passé : dans California, en plan-séquence, elle regarde, un peu affligée, un homme en flammes courir sur les trottoirs de la ville sans que les passants s’en émeuvent ; dans Sur un trapèze, elle accompagne Alain Bashung le long d’un voyage en train dans la campagne ; et dans Children elle colle le nez à la vitre le long d’un périple sans fin entre Londres et l’Italie via la France. Évidemment, redevenir enfant ne peut pas se faire sans perte d’autonomie. Mais il ne s’agit que d’une

Download sample

Download